jeudi 5 octobre 2017

Truc et Bidule reviennent avec LA PEINTURE et LA CHOSE

C'est la rentrée, c'est le retour de Truc et Bidule,
les deux adorables machins créés avec Christine Destours.

Après La Fleur et La Fraise 
(parus en mars 2017 aux éditions de l'Élan vert),
voici donc La Peinture et La Chose !





Et voilà ! Je n'ai pu résister à la tentation
de vous montrer les quatre couvertures d'affilée
parce que je trouve l'ensemble très réussi.

Mais revenons à nos pots de peinture...


Ce qui est bien, avec les couleurs,
c'est qu'on peut tout faire...
même des bêtises !
Et ça, vous vous doutez bien
que Truc et Bidule
ne vont pas s'en priver !
C'est comme lorsqu'ils découvrent une...
une chose... 
ils ne savent vraiment pas ce que c'est...
alors...
alors ils essayent des tas de trucs.


Si vous voulez savoir ce que c'est,
que cette CHOSE,
rendez-vous en librairie.
Ben oui !

Et pour en savoir plus, je vous invite à visiter





mardi 12 septembre 2017

LE FANTÔME DE L'OPÉRA, un album d'après l'oeuvre de Gaston Leroux

Il s'est fait attendre.
Il était là, courant d'air insidieux,
apparaissant et disparaissant à sa guise,
laissant derrière lui un léger parfum d'amertume...


Après deux ans de jeu de cache-cache,
le Fantôme de l'Opéra est enfin sous les feux de la rampe !


En scène !
Christine Daaé, jeune chanteuse rêvant de devenir la voix du jour,
Raoul de Chaligny, son ami d'enfance, fou amoureux d'elle,
La Carlotta, diva (divine ?) interprète du rôle de Marguerite
dans l'opéra Faust de Gounod et...
"Lui" ! Lui, le Fantôme, ou devrais-je dire l'incarnation du Diable,
un Faust imaginaire, un Méphistophélès en puissance ?
Laissez-moi vous amener à l'Opéra écouter un extrait de Faust,
Le veau d'or, chanté par Boris Christoff.
"Et Satan conduit le bal, conduit le bal..."
L'ombre du Fantôme rôde.
Dans cet album que j'ai adapté du roman de Gaston Leroux,
on peut vraiment parler d'événements diaboliques,
à commencer par le rhume soudain de La Carlotta,
qui doit être remplacée à la dernière minute par une débutante.


"Ah ! je ris de me voir si belle en ce miroir..."
L'air des bijoux (ici interprété par l'irremplaçable Maria Callas)
que la Castafiore fit connaître par le biais d'Hergé,
prend un tout autre sens dans la bouche de Christine Daaé, la jeune chanteuse.
Elle devient en une soirée la nouvelle cantatrice adulée par le public.

Christine Daaé, dès lors, ne quittera pas le devant de la scène,
pour le plus grand plaisir de Raoul de Chaligny
et d'un certain Erick, son rival de la loge n°5,
pour qui la jeune femme chante de tout son coeur,
Raoul ne l'a-t-il pas entendue le dire ?


Erick, qu'elle rejoindra en traversant le miroir...
Jalousie, disparitions, rage,
le lecteur suivra le pas de Raoul,
en quête de sa belle et de vérité,
Raoul, avide de faire tomber les masques.

   
Le Fantôme de l'Opéra est à la fois un roman
aux allures de conte fantastique (nous connaissons tous La Belle et la Bête),
aux rebondissements multiples dignes d'un opéra,
mais aussi une grande histoire d'amour impossible.
L'album, au très grand format - 280 x 370 mm -
est magnifiquement illustré par Christel Espié,
qui plonge le lecteur dans une époque (fin XIXe)
et une atmosphère théâtrale et mystérieuse.


Les illustrations pleines pages à la peinture
et les cabochons accompagnant les titres de chapitres
permettent au jeune lecteur de découvrir (ou redécouvrir)
l'Opéra de Paris et ses coulisses
tout en le faisant voyager dans le temps.


Rendez-vous chez votre ami libraire
pour rencontrer (enfin !) le Fantôme
publié par les éditions Gautier-Languereau.









-->

vendredi 2 juin 2017

Le chat Pelote est arrivé, ADOPTEZ-LE !


Il fait beau, les oiseaux chantent, les souris dansent. 
Quand soudain...

 

Notez bien cette date sur vos carnets de lecture !
Et faites comme si vous y étiez, même si aujourd'hui,
on est bien le 1er juin 2017...
Jour de parution du premier tome du Chat Pelote, oui, oui.


Les vendredis 13, pour les uns, sont à rayer du calendrier.
Pour d'autres, comme Clara, ils sont synonymes...
D'ANNIVERSAIRE : DING ! DONG !


On la refait en couleurs et plus fort ? D'accord : DING ! DONG !
 

Vous imaginez bien que ça va être sa fête.
Et je ne parle pas de celle de Clara.
Mais bien du chat Pelote.


À moins que...


RAAAAAAAA !
Attention, attention !
L'auteur et l'illustrateur se permettent
de faire une petite interruption,
tout comme dans le livre qui comporte
des parenthèses et des pages de publicité.
Le chat Pelote, précisons-le,
n'attaque JAMAIS les enfants.
Il est préhistorique, mais bien élevé.
Bien mieux que la plupart des humains,
aime-t-il répéter...
 RAAAAAAAA !

Je vous le demande :
oui ou non, cela va-t-il mal se terminer ?


Pour le savoir, rendez-vous en librairie.
Vous y trouverez sans trop de mal
(enfin, façon de parler)
le tout nouveau chat Pelote,
qui vous lance ce cri de (dés)espoir :


Son papa se nomme Pierre Fouillet.
Sa maman, c'est moi.
Sa famille proche habite
chez Gautier-Languereau.
Une interviou MIAOU ?
Un chat dessiné en direct par Pierre ?
Une dédicace ?
La voici !


 Vous n'aimez pas les chats ?
Voilà pour vous ! 


MIAOU !






jeudi 23 mars 2017

Truc et Bidule, une nouvelle série pour les tout-petits !


Vous aimez les fleurs ?
Et les fraises ?
Et la chantilly ?
Oui oui, j'ai bien écrit :
CHANTILLY !


Ça vous fait saliver ? Normal.
Patience, patience, le printemps arrive.
Mais avant...
Vous vous souvenez de La Maison en construction
paru chez Elan vert et très joliment illustré
par Christine Destours ? 


Les Christine's sont de retour
avec une nouvelle série
pour les tout-petits.


 Nos deux héros, Truc et Bidule,
sont inspirés d'une double page intérieure
de notre album sur Mondrian (cité plus haut).
Ces deux personnages sont
tout mous,
tout doux :
un... truc
et un... bidule
qui ressemblent à s'y méprendre
à des enfants en bas âge.
Ils sont curieux
et aiment faire des bêtises.

   
Leurs aventures du quotidien
les entraînent dans des situations cocasses.
Heureusement, Truc et Bidule
ont toujours des idées chouette qui,
je l'espère, vous feront bien rigoler.
Nous avons misé sur la simplicité
du texte comme de l'illustration,
de la forme comme du fond,
pour parler aux tout-tout-petits.
Au programme donc,
deux premiers titres de printemps
La Fleur et La Fraise :


Du croquis à l'illustration définitive
avec le texte maquetté,
ça donne ça...


Et ça encore...


Il y a de la dispute dans l'air.
Mais pas d'inquiétude,
ce que Truc et Bidule aiment
par dessus tout, c'est
être ensemble
et s'amuser.
Les deux prochains titres 
paraîtront après l'été,
il y sera question
d'une... chose
et de plein de... machins.

 
Quoi ?!
Je n'allais tout de même pas
vous vendre la mèche.
La surprise avant tout, voyons !


Pour dévorer Truc et Bidule,
courez vite chez votre libraire préféré !






jeudi 9 mars 2017

Je sors de sous les couvertures... Bonheur !

Matin brin de soleil après un dimanche
que n'ont pas altéré la grêle, la pluie et le vent.
Pas même la langue du chat, pourtant bien tirée.


Mais avant ce dimanche 5 mars
passé au salon d'Argenteuil, il y a eu...
un jeudi, un vendredi et un lundi de février,
ainsi qu'un autre vendredi, de mars.
J'en ai vus, des enseignants et des élèves !
Des grands et des moins grands de maternelle,
des CP et des CE1 en primaire.
Des lecteurs et des futurs auteurs, même de bêtises,
des qui apprennent encore à lire et à écrire,
des qui écoutent avec les yeux avec le coeur. 
De Joliot Curie à Kergomard...


Pardon, je n'ai pu résister aux bonbons de cette école,
que même le loup de Mamie poule n'a pu croquer...
Mais reprenons, où en étais-je ?
De Kergomard à Langevin,
de Langevin à Eluard (2, attention)
d'Eluard 2 à Anne Frank
pour terminer aux Côteaux.
Tout un périple du bonheur.
Et je ne mâche pas mes mots.


Quel bonheur en effet d'être accueillie en classe
avec des dessins, des peintures,
des sculptures, des spectacles même !
Et des livres, des titres, des cadeaux,
des montagnes de questions, des idées...
On ne sait jamais, l'auteur invité
peut arriver en panne d'inspiration.


Panne d'inspiration ? Besoin de rencontrer vos lecteurs ?
Faites le numéro de "Sous les couvertures" !
Organisé en partie par la librairie Le Presse-Papier d'Argenteuil
(un grand merci à Catherine et Gilles, en passant) (et Tifaine),
ce salon prévoit des rencontres dans les classes
pour les auteurs et illustrateurs jeunesse.
Et les classes participantes s'engagent à créer...
Voici pêle-mêle, dans le désordre,
sans préciser qui a fait quoi où quand et comment,
et pas dans leur totalité car ce n'est pas possible,
je m'en excuse platement auprès des enfants et des enseignants,
voici donc quelques-unes de ces créations extraordinaires.

 UN CERTAIN ABÉCÉDAIRE

UNE HISTOIRE D'AMITIÉ

 UN ALBUM COMME SI...
À LA PRÉHISTOIRE !

DU LAPIN AUX CAROTTES (DÉLICIEUX)

DU GRAND MONDRIAN

 DES ANIMAUX EN PHOTO
EN VEUX-TU EN VOILÀ

DE LA VIEILLE POULETTE BAVARDE
(RIEN À VOIR AVEC MIKIMI, LÀ)

DE MINUSCULES
ET ÉNORMES
NOUVELLES
(ENFIN !)
DE CHNOCK ET FANFAN...

DES MONSTRES EN SÉRIE !

D'AUTRES MONSTRES...
... FINALEMENT PAS MÉCHANTS POUR UN POIL
VUS DE PRÈS, MAGNIFIQUES MÊME !

STEINLEN N'EST PAS LOIN

UN OISEAU TROP FIER...

UNE TOUR TAILLE CE1

DES TOURS GIRAFES

DES TOURS DE PRESQUE PISE OU POMPÉI

ENCORE DES TOURS ET DES TOURS
ET DES SOUCOUPES QUI FONT DES TOURS
ET DELAUNAY TOUJOURS...
Et bien plus encore
(à voir bientôt sur le blog de Mamie Poule) !
Voilà, ce fut une entrée coupe-souffle
dans un véritable musée,
à visiter et revisiter.
J'ai même eu droit à un portrait d'auteur...
(même pas vrai ! je me suis juste reconnue
dans un des jolis monstres qui disait :
"les monstres aussi travaillent")

C'EST MOI TOUT CRACHÉ !
 MERCI !
AH ! OUI :
Merci à vous tous, les enfants.
Merci à vous aussi, les enseignants.
Et bravo ! quelle créativité ! quel enthousiasme !
Je ne pouvais être mieux reçue.
Au plaisir de vous revoir
au détour d'un livre
d'une inspiration
d'une idée.

Christine